Cyropédie ou histoire de Cyrus by Xénophon (tr. par Pierre Chambry)

By Xénophon (tr. par Pierre Chambry)

Show description

Read Online or Download Cyropédie ou histoire de Cyrus PDF

Similar french books

Naitre Rien: Des Orphelins de Duplessis, de La Creche A L'Asile

Il arrive que par amour une mère soit obligée d'abandonner son enfant. Elle n'est pas mauvaise pour autant, bien que ce soit ainsi qu'elle est le plus souvent jugée, mais elle n'a rien à lui donner. Si elle garde son enfant, il n'a aucune likelihood; par amour, elle l'abandonne. À quel destin cet enfant sera-t-il voué?

Extra resources for Cyropédie ou histoire de Cyrus

Example text

Comment il faut ranger une armée en bataille, comment régler sa marche le jour ou la nuit, dans les défilés ou dans les grandes routes, en montagne ou en plaine, comment asseoir un camp, placer des sentinelles pour le jour ou pour la nuit, comment sÊapprocher de lÊennemi ou sÊen éloigner, quel ordre de marche adopter en longeant une ville ennemie, comment il faut sÊapprocher dÊun rempart ou sÊen écarter, comment traverser des vallées ou des fleuves, comment se garder de la cavalerie, ou dÊune troupe armée de javelots ou dÊarcs, et, si lÊennemi se présente pendant que tu marches en colonne, comment il faut lui faire face, et si, tandis que tu tÊavances en ligne de bataille, il se présente dÊun autre côté que le front, quelle conversion tu dois faire, quel est le meilleur moyen de connaître les desseins de lÊennemi et le meilleur de lui cacher les tiens, à quoi bon te parler de tout cela ?

Par exemple, tu sais, nÊest-ce pas ? que si ton armée nÊa pas le nécessaire, cÊen sera bien vite fait de ton commandement. · Mais mon père, dit Cyrus, Cyaxare affirme quÊil le fournira aux troupes qui iront en Médie, si nombreuses quÊelles soient. · Ainsi, mon fils, reprit Cambyse, cÊest sur la foi des ressources de Cyaxare que tu te mets en route ? · Oui, dit Cyrus. · Mais alors, demanda Cambyse, tu connais leur importance ? · Non, par Zeus, repartit Cyrus, non pas. · Et néanmoins tu comptes sur ce que tu ne connais pas ?

En effet les taxiarques tenaient leurs compagnies rangées comme lorsquÊelles marchaient sur un rang, les lochages de même leur escouade, les dizainiers leur dizaine, les cinquainiers leur cinquaine. Le fait de connaître exactement son rang lui paraissait très important pour éviter la confusion, et en cas de trouble, pour se reformer plus vite. CÊest ainsi que, sÊil faut assembler des pierres ou des pièces de bois, cÊest une opération facile, même si elles sont jetées au hasard, à condition quÊelles portent des marques, dÊaprès lesquelles on voit facilement quelle est la place de chacune dÊelles.

Download PDF sample

Rated 4.39 of 5 – based on 3 votes